+34 633 551 436 / +34 687 698 672 info@lotestock.com

[:es]L’exportation espagnole continue d’être au sommet de la vague, et un fait l’illustre parfaitement: les ventes de biens et services à l’étranger ont doublé depuis 2005 jusqu’à aujourd’hui, et au premier semestre 2017, ils ont augmenté de 10% par rapport à la même période de l’année précédente. Et parmi toute cette augmentation imparable, l’Europe, ou plutôt l’Union européenne, est le principal protagoniste.

L’UE reçoit 72,3% de tous les produits qui quittent nos frontières, un chiffre qui produit des vertiges, en particulier par rapport au record qui était en 2008, il y a moins d’une décennie, 59,71%. La France, l’Allemagne, le Portugal, l’Italie, le Royaume-Uni et, dans une moindre mesure, les Pays-Bas constituent le principal noyau des clients espagnols à l’exportation, qu’en dépit de sa bonne santé, il a un problème clé à résoudre, l’ouverture à de nouveaux marchés.

Le protectionnisme proposé par Donald Trump aux États-Unis et les politiques visant à renforcer le marché intérieur en Chine sont devenus deux obstacles difficiles pour une exportation espagnole qui voit deux des plus grands importateurs du monde fermer leurs portes. C’est pourquoi les entreprises nationales, dont l’activité connaît une croissance continue et intense, sont à la recherche de marchés nouveaux et émergents délocaliser un secteur monopolisé par les puissances européennes.[:]

Arabic AR English EN French FR German DE Italian IT Spanish ES
WhatsApp +34 633 551 436